La Robertsau (ou le pré de Robret)

Son nom viendrait du Chevalier Robert Bock qui y aurait construit son Château aux alentours de l'an 1200 dont plus aucun vestige n'existe de nos jours...

Ce fut d'abord une zone de maraîchage, « le ventre » de Strasbourg (on le surnommé affectueusement le « Laüch » ; le poireau), pour devenir par la suite un haut lieu de villégiature bucolique pour la bourgeoisie locale. C'est au château de la Ruprechtsau, qu'une longue lignée de châtelains a contribué à faire naître l'idée d'une Europe de paix et d'amitié. Aujourd’hui son coté verdoyant et champêtre et sa réputation de quartier aisé font de la Robertau un lieu prisé, et comme un clin d’œil à l'histoire, les plus prestigieuses institutions Européennes sont à quelques pas de ce quartier où les premières idées sur une Europe unie ont su se développer. Parmi les lieux incontournables, on trouvera :

  • le Château de Pourtalès et son parc de style jardin à l'anglaise
  • La ferme Bussière
  • Les belles maisons à colombages typiques (Au coq blanc, Au cygne, la vignette ou le violon d'Ingres)

Transports :

La ligne E du tram vous permet d’accéder au centre ville en 15min et à la Gare en moins de 30 minutes

Le Wacken

Le Wacken est une île située entourée d'anciens lits du Rhin. Elle est constituée de graviers, galets ou cailloux charriés par le fleuve. C'est de là que vient son nom, « Wacke » qui signifie pavé.

D'abord un champ de tir, cette île devient très prisée au 18eme siècle par les nobles de la région qui y font construire leurs maisons de campagne.

A la fin des année 20, le parc des expositions y est construit et accueille depuis 1932 « la foire européenne » tous les ans, la première semaine de septembre. On y trouve également le Palais de la musique et des congrès.

C'est aussi le quartier Européen par excellence avec le siège du Parlement Européen et le nouveau quartier d'affaires international le Wacken-Europe.

Parmi les lieux incontournables, on trouvera :

  • Le parc des expositions
  • La façade de la villa Herrenschmidt
  • La villa Voltaire
  • Le parlement européen
  • la place de Bordeaux

Événements :

  • la foire européenne
  • les internationaux de Tennis Féminin du circuit WTA
  • foire saint Jean

Transports :

La ligne B du tram vous permet d’accéder au centre ville en 15/20min et à la Gare en moins de 30 minutes

Le Quartier des Quinze

Ce faubourg tient son nom du « Conseil des XV » (die Fünfzehner Kammer ) qui administrait la Ville de Strasbourg du XVème siècle à la Révolution et qui possédait les terres où se situe ce quartier de nos jours. Essentiellement composé de terres agricoles jusqu'à la fin du 19ème siècle où l'architecte municipal Jean-Geoffroy Conrath incorpora le quartier des 15 dans le projet de Neustadt durant la période de l'annexion de l'Alsace-Moselle par l'Allemagne.

Suite à la crise de l'habitat du début du XXème siècle, les autorités décident la construction de logements populaires et se qui se poursuivra jusqu'après la deuxième guerre mondiale. L'exemple type de cette période reste la Cité Rotterdam construite en 1951 avec son ensemble de 800 logements permettant de reloger les français d'origine alsacienne installés à Kehl (Allemagne).

Parmi les lieux incontournables, on trouvera :

Cité Rotterdam

Transports :

Le terminus de la ligne F « Place d'Islande » se trouve au sud du quartier des Quinze

Le Parc de l'Orangerie

Le parc de l'Orangerie est un poumon de verdure de Strasbourg installé au sein de Neustadt. Cet espace vert à l'anglaise de 26 hectares reste un lieu de promenade privilégié des Strasbourgeois, en face du Palais de l'Europe, le siège du conseil de l'Europe.

Dessiné par André Le Nôtre au début du 19eme siècle, il porte ce nom car la Ville décide d'y faire planter, dans un pavillon construit à cet effet, les 150 orangers confisqués par les républicains au château de Bruxwiller. Hélas, après un incendie à la fin des années 60, le pavillon et ses orangers ont été détruits...aujourd'hui il n'en reste que trois conservés dans une serre du parc.

Ce pavillon prendra le nom de Joséphine du nom de Joséphine de Beauharnais, impératrice des Français, épouse de Napoléon Bonaparte, car celle ci y aurait séjourné une nuit. Détruit par l'incendie, il sera reconstruit à l'identique, mais dans l'optique d'une vocation culturelle.

De nos jours, on y trouve : un zoo gratuit, une mini-ferme et un centre de réintroduction de cigognes, un bowling, un circuit de voitures pour enfants, plusieurs aires de jeux, des terrains de sports et de pétanque. Il est aussi possible de louer une barque pour naviguer sur le lac.

Parmi les lieux incontournables, on trouvera :

  • Le Pavillon Joséphine
  • Le Buerehiesel
  • Le Palais de l'Europe
  • L'Eglise Orthodoxe Russe

Transports :

La ligne E du tram vous permet d’accéder au centre ville en 15/20min (Arrêt « Droits de l'Homme »

Événements :

  • la foire européenne
  • les internationaux de Tennis Féminin du circuit WTA

La Neustadt : le quartier impérial

Photographies fournies par l'office du tourisme de Strasbourg - www.visitstrasbourg.fr.

La Neustadt ( Nouvelle Ville) est le développement de Strasbourg réalisé pendant la période de l'annexion de l'Alsace-Moselle par l'empire Allemand (1871-1919). D'où le deuxième nom de ce quartier : Le Quartier Impérial.

Il est situé au Nord & Nord Est de l'hyper-centre. Il regroupe la gare centrale, le quartier du tribunal et celui du Contade (et plus haut celui de l'orangerie & le quartier des XV)

Neustadt est le meilleur exemple de l'architecture et de l'urbanisme sous l'empire Allemand encore conservé. En effet, les bombardements en Allemagne pendant la seconde guerre ont détruit la plus part des centres villes. Le Style architectural est un mélange de tous les styles « neo » et de style art nouveau mais garde une cohérence. Les bâtiments en pierre de taille ou en grès sont imposants.

Parmi les lieux incontournables, on trouvera :

  • La Place de la République
  • Palais du Rhin
  • Théâtre National
  • La Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg
  • Palais de Justice
  • L'Observatoire
  • L'intérieur de la Gare Centrale

Transports :

Les ligne B, C, E et F du tram traverse ce quartier.

La Krutenau

A son nom (Krut=chou ; au = prairie humide) nous pouvons imaginer à quoi ce quartier pouvait bien ressembler il y a quelques siècles ! Progressivement assaini pour accueillir des activités maraîchères, les travailleurs sur l'eau (bâteliers, pêcheurs) s'y installent, puis suite à l'implantation de casernes et d'une manufacture de tabac, la population change...

Ce n'est qu'à la fin des années 70, suite à une rénovation urbaine que les étudiants s'y installent pour donner son coté festif au quartier.

Coincé entre les facultés l'esplanade et l'hypercentre, ce petit village dans la ville avec ses maisons en colombages typiques, ses bars, restaurants et petites boutiques est l'un des quartiers les plus agréables et vivants de Strasbourg.

Parmi les lieux incontournables, on trouvera :

  • Cour du Corbeau
  • Faculté de droit
  • La Manufacture des Tabacs

Transports :

Les ligne A et D du tram vous conduiront à ce quartier.

L'HyperCentre de Strasbourg

Le centre de Strasbourg est en fait une île entourée par des bras de l'Ill. « Argentorate » le nom de la bourgade Celte qui est à l'origine de Strasbourg remonte au IIIeme siècle avant J.C. Ce n'est qu'en l'an 12 avant J.C. qu'un camp romain s'y implanta. C'est à partir de là qu'une agglomération conséquente s'organise tout autour du camp.

Après avoir été plusieurs fois mise à sac, elle fut complètement détruite par Attila en 451.

Elle est restaurée en 496 par les Francs et prend le nom de Strateburgum (« le bourg sur la route »). Elle ne cesse de se développer et voit son architecture se transformer au fur et à mesure des siècles. La cathédralede Strasbourg est construite entre 1176 et 1439 et ce « prodige du gigantesque et du délicat » (Victor Hugo) de style gothique possède une flèche de 142 mètre de haut qui en fait la construction la plus haute du monde entre 1647 et 1874.

De la période médiévale, Strasbourg a gardé son enchevêtrement de petites rues et les maisons colorées à colombages.

On retiendra que Johannes Gutenberg installé à Strasbourg, conçoit l'imprimerie à caractères mobiles et ce qui permet d'attirer bon nombre d'artistes et d’intellectuels et font donc de Strasbourg, avec le fait qu'elle est acquise le statut de « ville libre impériale » quelque décennie au paravent, un berceau du courant humaniste.

Le rattachement à la France, en 1681, a de lourdes conséquences sur la transformation de Strasbourg avec la construction de beaucoup de bâtiments classiques à la française comme le palais des Rohan, l'hôtel de ville...et au passage son nom devient officiellement Strasbourg pour se franciser.

Puis vint la période de l'annexion par la couronne Impériale Allemande avec l'élaboration de Neustadt et l'édification de nombreuses bâtisses de style allemand pour marquer le pouvoir de l'empire.

Strasbourg étant que légèrement touchée par les affrontement de la seconde guerre mondiale, la période après guerre est marquée par le développement automobile, les politique de reconquête de l'espace par les piétons et les vélos commence dès 1976 pour arriver à nos jours à un centre ville dépourvu de circulation, avec l’avènement du Tram.

Événements :

  • le marché de Noël
  • le carnaval de Strasbourg
  • nombreux festivals (danse, musique, arts...) tous les étés
  • spectacles de sons et lumières

Transports :

Les lignes A,B, D, E, F du tram traverse le centre ville

Parmi les lieux incontournables, on trouvera :

  • Palais des Rohan
  • Direction régionale des finances publiques d'Alsace et du département du Bas-Rhin
  • Hôtel de Klinglin - Hôtel du préfet
  • Hôtel de Ville
  • Hôtel du gouverneur militaire
  • La Cathédrale Notre-Dame
  • La Maison de la Radio - France 3
  • La maison égyptienne
  • La Poste centrale
  • Le Mikvé
  • Lycée des Pontonniers
  • Maison de l’Œuvre de Notre-Dame
  • Maison Kammerzell
  • Palais de Justice
  • Palais des fêtes
  • Palais du Rhin
  • Préfecture
  • Synagogue de la Paix

La Petite France

La Petite France est le nom du quartier de Strasbourg le plus pittoresque situé dans le centre historique dans sa partie sud.

Datant du XVI et XVIIème siècle, il était autrefois occupé par des tanneurs, meuniers ou pêcheurs et tient son nom de l'hôpital qui y fût installé par François Ier pour accueillir les soldat atteint du « mal français » qui est en fait la petite vérole.

Les maisons à colombages superbement conservées et colorées, les rues pavées et les canaux avec leurs petits ponts apportent à ce quartier un charme d'antan qui ravivera les plus difficiles surtout au printemps lorsque les vieilles bâtisses arborent leurs jardinières aux fleurs de multiple couleurs. Ce quartier Strasbourgeois est très vivant avec un vaste choix de restaurants et de terrasses qui illustre bien l'hospitalité alsacienne.

Parmi les lieux incontournables, on trouvera :

  • Le barrage Vauban
  • Les ponts couverts et leurs 4 tours
  • La maison des tanneurs
  • Le musée d'art moderne

Transports :

Les lignes A,B, B, F du tram sont proche de ce quartier.

Cronembourg (ou le Bourg de la couronne royale)

Ce quartier de Strasbourg situé à l'ouest du centre ville et dont le nom est bien connu des amateurs de bière fut d'abord un faubourg du Strasbourg romain (Argentoratum), puis une place forte pour protéger les routes menant à Strasbourg. Il tient son nom du château Kronemburg (le bourg de la couronne royale) où il est situé.

A partir de la moitié du XIXeme siècle, Cronembourg passa d'un petit bourg rural à une vraie petite ville avec l'arrivée du chemin de fer et surtout des brasseries qui s'y installèrent, et notamment la brasseie Hatt, appelée Kronembourg aujourd'hui, dès 1850.

De nos jours, cette usine n'existe plus et a été déplacée à Obernai ; remplacée par un vaste écoquartier.

Événements :

NL Contest : Festival International des Cultures Urbaine & Contest de sports urbains (fin mai)

Transports :

Les lignes A,D vous y emmèneront facilement

Neudorf (ou le Nouveau Village)

Comme son nom l'indique, ce quartier du sud de Strasbourg est assez récent (autour du XIXeme siècle) dans l'histoire de la ville. En effet, ce n'est qu'après la régulation des ruisseaux et la construction du canal de l'Ill que la surface constructible se développa et que sa population augmenta significativement pour devenir aujourd'hui le quartier le plus peuplé de Strasbourg apprécié pour sa qualité de vie tout en gardant un certain dynamisme culturel. Depuis les années 90, le quartier se mue pour devenir un lieu moderne de la culture avec la construction de la cité de la musique et de la danse et la médiathèque Malraux.

Dans son prolongement, l'ancien port se transforme en éco-quartier qui sera une vitrine de Strasbourg et de son engagement pour l'écologie en apportant des valeurs fortes comme l'idée de vivre ensemble, économe en énergie et une place importante est laissée à la nature et aux espaces verts.

C'est un lieu définitivement urbain plaisant et animé qui lie le centre ville de Strasbourg à Neudorf. Des terrasses, cinémas, un grand centre commercial se mêlent à des animations extérieures le long des berges aménagées pour rappeler l'ancien port.

Parmi les lieux incontournables, on trouvera :

  • cité de la musique et de la danse
  • presqu’île Malraux

Transports :

Les lignes A,D, E du tram traversent ce quartier.

Kehl

Kehl est une commune allemande frontalière et très liée à l'histoire de Strasbourg. En effet, considérée comme un point fort de la défense française par Louis XIV cette bourgade ne retournera complètement à l'empire germanique qu'en 1698.

Trait d'union entre la France et l'Allemagne, c'est en 2004 que leur rapprochement est symbolisé par la candidature et la réussite communes de Strasbourg et de Kehl au festival des Deux Rives sur l'art paysager, par la construction de la passerelle des Deux Rives, une liaison piétonne et cycliste et depuis le printemps 2017, une liaison du Tram de la ligne D est active.

Kehl a su développer un coté festif en peu laissé de côté du côté Strasbourgeois.

Parmi les lieux incontournables, on trouvera :

Le Jardin des deux rives

Transports :

Les lignes D vous y emmènera facilement

Photographies fournies par l'office du tourisme de Strasbourg - www.visitstrasbourg.fr.

Chargement…
Oups !
Vous utilisez un navigateur Web que nous ne supportons pas entièrement. Veuillez l'actualiser pour une meilleure expérience.
Notre site fonctionne mieux avec Google Chrome.
Comment mettre à niveau le navigateur